avantages-assurance-collective
Quels sont les avantages d’offrir un régime d’assurance collective dans votre entreprise?
17 juillet 2019
Rembourser Dettes ou Epargner
Devriez-vous rembourser vos dettes ou épargner?
4 septembre 2019

5 questions à se poser pour bien choisir son conseiller financier

comment-choisir-conseiller-financier

Sachant que l’argent est si durement gagné et si facilement dépensé, choisir son conseiller financier n’est pas une mince affaire. Pour vous aider à faire le bon choix, nous avons répertorié pour vous quelques-unes des questions essentielles que vous devriez poser aux différents conseillers financiers que vous planifiez rencontrer avant d’arrêter votre choix.

Pour choisir votre conseiller financier, passez en revue ses compétences

La première chose à faire afin de choisir le meilleur conseiller financier pour particulier est d’interroger l’individu sur ses compétences. Les professionnels de la finance peuvent avoir une liste confuse d’initiales à la suite de leur nom. Que signifient ces initiales? L’Autorité des marchés financiers (AMF) peut vous renseigner à ce sujet. L’AMF peut également vous dire si le service que vous recherchez demande des compétences précises, une formation ou un titre particulier. Le registre de l’AMF peut aussi vous donner la liste des individus et des entreprises autorisés à exercer diverses activités au Québec, comme l’assurance ou l’administration de régimes volontaires d’épargne-retraite, par exemple.

Le mode de rémunération du conseiller, l’interview se poursuit

Après avoir pris le pouls des compétences du professionnel, demandez-lui son mode de rémunération. Les conseillers financiers peuvent utiliser divers barèmes, dont des honoraires, un système de commissions, un salaire fixe et même des bonis. La rémunération à honoraires peut être facturée à l’heure ou à forfait, selon le montant de l’actif à gérer. Néanmoins, le mode de rémunération le plus commun demeure celui de la commission, qui représente souvent 1 à 3 % de la valeur d’une transaction. Même si l’écart entre 1 et 3 % peut sembler minime, il peut cumuler une somme importante à moyen et à long terme. En plus de la rémunération de base, vous aurez probablement à payer d’autres frais, et il est important de demander à votre conseiller de vous les énumérer.

« Bonjour… Y’a-t-il quelqu’un au bout de la ligne? »

En plus de devoir poser des questions qui touchent au mode de rémunération et aux frais forfaitaires afférents, vous devez également savoir dans quelle mesure vous aurez accès à votre conseiller. En outre, demandez au professionnel à quelle fréquence vous le rencontrerez et dans quelle mesure il pourra répondre à vos appels téléphoniques ou à vos courriels. Vous vous apprêtez à confier le fruit de votre labeur à une personne que vous méconnaissez probablement encore un peu sinon totalement. Élucider le type de relation que vous entretiendrez avec lui est donc primordial.

Être ou ne pas être sur la même longueur d’onde? Là est une autre question

Il est important de s’assurer que le conseiller et vous partagez la même philosophie de placement en ce qui a trait à la gestion de votre patrimoine. La confiance sera le fondement de la relation entre vous et lui. À certaines occasions, si ce n’est pas la majorité du temps, vous devrez vous fier à son flair et lui faire entièrement confiance. Alors, autant être sur la même longueur d’onde. Demandez-lui s’il gère actuellement des clients qui ont le même profil que vous et s’il est habile à gérer un portefeuille comme le vôtre et si vos objectifs sont en accord avec les siens. Cela vous aidera probablement à atteindre le rendement espéré.

Pour choisir le conseiller financier qui vous convient

Même si vous ne connaissez rien au domaine de la finance, vous n’avez pas à être nerveux au moment d’interviewer votre conseiller financier. Il s’agit d’une étape que lui-même juge essentielle. Vous n’avez qu’à aborder le processus comme si vous embauchiez quelqu’un pour faciliter votre vie financière personnelle. Enfin, n’oubliez pas que votre intention est de recourir au service professionnel d’un conseiller financier afin de faciliter vos finances. Si vous sortez de l’interview encore plus confus qu’au début, il peut être pertinent d’en rencontrer un second. Après tout, l’argent que votre conseiller peut vous faire gagner ne change pas le monde, sauf que…

Pour plus d’informations sur le sujet ou pour rencontrer un conseiller financier membre d’un cabinet intégré, contactez Corporation Financière M.R.

ACCÈS CLIENT